Miser sur le long terme au lieu de louer cher pour chaque chantier

Les chauffages de chantier Kampmann apportent la chaleur requise sur le chantier. Les artisans, les chefs de chantier et les maîtres d’ouvrage profitent des nombreux avantages de ce système à eau. Quand le responsable d’un projet de construction se pose la question du choix entre la location et l’achat d’un chauffage de chantier, il devrait tenir compte de la rapidité d’amortissement de l’achat d’un chauffage de chantier. Vous pourrez lire dans cet article un exemple de calcul.

En quoi un chauffage de chantier est-il utile ?

Lorsqu’un chantier doit être chauffé et que le chauffage central est encore en cours de mise en œuvre et/ou que les surfaces de chauffe ne sont pas encore en service, il convient de commencer par réfléchir à quel système utiliser. En règle générale, on distingue les trois possibilités suivantes :

  • Chauffage électrique
  • Générateur de chaleur à combustion directe
  • Chauffage de chantier/aérotherme

Les chauffages électriques sont souvent prêts à raccorder, leur utilisation est donc simple et flexible. Mais ils atteignent très vite leurs limites de performance. N’oublions pas que la capacité de chauffage maximale correspond toujours au moins à la puissance électrique absorbée. Par exemple : pour une capacité de chauffage de 5 000 watts, il faut toujours prévoir un raccordement électrique d’une puissance adaptée. En d’autres termes, il faut aussi une protection élevée. En général, le raccordement courant d'un bâtiment à une tension de 230 V n’est pas suffisant pour ces charges. Par conséquent, un circuit électrique considérablement puissant doit être prévu sur les grands chantiers pour assurer un chauffage suffisant.

Les générateurs de chaleur à combustion directe produisent de la chaleur par la combustion du gaz. Ils présentent, en revanche, l’inconvénient majeur de la nécessité d'évacuer les émissions de gaz produites. Le système complet doit bénéficier d’un agrément technique de sécurité, ce qui est chronophage et coûteux. C’est pour cette raison que ces appareils sont rarement utilisés.

La décision de travailler avec un système à eau apparaît donc évidente. Du point de vue technique, ce système est aisément réalisable pour chauffer un (grand) chantier. Les points faibles des systèmes mentionnés plus haut sont donc les points forts d’un chauffage à eau. Explorons la question de manière un peu plus détaillée.

Comment le système à eau fonctionne-t-il ?

Dans le cas d’un système à eau, il convient de faire la différence entre la production de chaleur et la transmission de chaleur.

Aérothermes de chantier

La production de chaleur peut être assurée par une installation à chaudière déjà installée ou un chauffage central. Selon l’avancée de la construction, il est peu probable que ces systèmes soient déjà en place. En règle générale, la solution réside dans l’utilisation d’un générateur de chaleur mobile.

Il s’agit souvent d’un chauffage au fuel qui est alimenté par un réservoir de fuel pour produire de l’eau chaude. L’eau chaude est acheminée à travers le bâtiment jusqu’aux chauffages de chantier par un réseau de tuyaux flexibles reliés entre eux par des raccords rapides. La chaleur est émise dans la pièce au moyen d'un convecteur et d'un ventilateur.

Le chauffage à eau Kampmann peut donc être raccordé à un circuit de chauffage à eau chaude fixe ou mobile afin de fournir la chaleur requise et assurer le maintien des plages de températures prédéfinies pour de nombreux matériaux de construction. Grâce à ce chauffage, les responsables de projets de construction n’ont plus à craindre la période hivernale. Les travaux de construction peuvent se poursuivre sans interruption quelles que soient les températures extérieures, et peu importe que l’appareil soit utilisé pour chauffer un chantier en phase de gros-œuvre ou pour sécher un chantier.

Pourquoi louer lorsqu’il est possible d'acheter ?

Les coûts d’une solution de chauffage de chantier adaptée sont souvent inclus dans les appels d'offres. Les fournisseurs bénéficient donc d’un amortissement rapide des chauffages achetés, de préférence pendant la période de chauffage sur le chantier. Sur une période de chauffage complète, les clients qui optent pour l’achat d’un chauffage de chantier Kampmann s’en sortent toujours mieux qu’avec location d’un chauffage mobile. Un calcul simple du seuil de rentabilité permet d’illustrer facilement l’avantage procuré par l’achat par rapport à la location.

Calcul comparatif

Nous comparons ici les coûts de location d’un aérotherme à eau chaude et les coûts d’achat d’un chauffage de chantier Kampmann techniquement comparable. Les prix ont été compilés à partir des applications Web en libre accès pour la location de chauffages et des conditions de rabais habituelles pour l’achat d’un chauffage de chantier Kampmann. Une période d’utilisation de quatre mois, soit 120 jours calendaires (du 01/11 au 28/02) est prise en compte. Nous avons besoin de dix chauffages de chantier. Les frais de location pour les centrales de chauffage mobiles, c’est-à-dire le générateur de chaleur, qui seraient les mêmes pour les deux variantes, ne sont pas pris en compte dans le calcul.

Frais d'investissement pour les chauffages de chantier Kampmann :
1 447 € x 10 appareils = 14 470 €

Prix de location pour 4 mois :
2 460 € x 10 appareils = 24 600 €

Diagramme

Outre la rapidité d’amortissement, les acquéreurs ont la possibilité de continuer à utiliser les chauffages de chantier pour un projet ultérieur ou peuvent les vendre. L’achat est rentabilisé au bout de deux mois et 10 jours seulement en comparaison à la location. Au bout de la même période, le prix de location aurait déjà atteint 14 800 €.

Caractéristiques du chauffage de chantier

Qu'il s'agisse du chauffage de chantier, du séchage de la chape, du chauffage de halls ou des chapiteaux : les chauffages de chantier Kampmann sont extrêmement polyvalents et sont adaptés à différents domaines d'application avec des capacités de chauffage allant jusqu’à 77 kW par appareil.

Avantages pour les responsables de projets de construction

  • Pas d’arrêt des travaux en raison de grand froid
  • Lieux d’intervention chauffés et dégivrés, au sec
  • Achèvement d'un projet dans les délais fixés
  • Plus grande sécurité qu’avec des projecteurs chauffants électriques et gaz
  • Faibles frais de combustible par rapport aux générateurs de chaleur à combustion directe

Configurez le chauffage de chantier qu’il vous faut avec ventilateur EC efficace en énergie de série dans notre calculateur.

Calculer maintenant

Par ailleurs, l’utilisation d’un chauffage de chantier est également bénéfique pour le bâtiment. En effet, les matériaux utilisés pendant la construction, tels que le béton, la chape ou le crépi contiennent beaucoup d’humidité qu’il convient d'évacuer. Un gros-œuvre mal asséché nuit à l’isolation thermique du bâtiment et retarde la poursuite des travaux. Les chauffages de chantier assurent l’absence d’interruption dans la construction et des températures confortables sur les chantiers en hiver.